ECCE HOMO

" En sortant du théâtre, on doit avoir l'impression de s'éveiller de quelque sommeil bizarre, dans lequel les choses les plus ordinaires avaient le charme étrange, impénétrable, caractéristique du rêve, et qui ne peut se comparer à rien d'autre. "

Witkacy

LE SPECTACLE :

Trois hommes reviennent sur le lieu d'un drame.
Ils viennent d'un au-delà, d'un monde sans vie.
Le lieu n'est que chaos, un pauvre amas d'objets désordonnés.
Dans cet espace réel et mental, les souvenirs surgissent et la mémoire se reconstruit.
De l'assemblage des objets, naissent un laboratoire
et une étrange "machine à impulser la vie ".
Le monde est recréé.

Dans ce décor improbable, tels des enfants, les trois hommes tentent de rejouer leur histoire :
Celle d'avant le chaos.
Celle d'Eudi, Vuléo et Natas, personnages livrés à leur démesure.
Celle de leur terrifiant projet : La création d'une femme.
Celle de leurs échecs et de leurs dérives criminelles.

Mais comme dans tous les jeux d'enfants, la fable n'est plus la même, la réalité s'efface devant l'imaginaire pour composer un puzzle d'images merveilleuses et effroyables …

Le Sacré se mêle au quotidien, la vérité est détournée, la mort se joue de la vie.

GENERIQUE :
Création et mise en scène : Lionel ALES
Avec : Ludovic CHARRASSE, Christophe HUET et Olivier PORCU
Univers sonore et musique : Ghédalia TAZARTES
Création décors et conception lumière : Jean-Pierre GARCIA
Régie technique : Ludovic MICOUD TERRAUD
Partenariat : "Le Rocher des Hautes Terres" et Traction Avant Cie
Production : LATITUDS - 2000/2001

Ce spectacle a été créé en avril 2001 au théâtre Erik Satie (Vénissieux - 69)
et a reçu "L'aide à la création"
du Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Auvergne.

Galerie Photos :

Eudi Vuléo Natas

Désir Mémoire Nativité

Croquis Décor Equipe

Cliquer pour agrandir l'image.
Extrait chansons :

"Voyage à l'ombre"
Composition : Ghédalia TAZARTES

"Les ivrognes amoureux"
Composition: Ghédalia TAZARTES
Vous pouvez retrouver ces deux compositions sur l'album "Voyage à l'ombre" de Ghédalia TAZARTES.
A travers la Presse :

La Tribune - Le Progrès : 16 novembre 2000
Expressions : 18 avril 2001


Haut de page Retour Carnet Retour page d'accueil